Skip to content

Valoris continue d’améliorer sa situation financière

Bury, le 2 mai 2023 – La Régie intermunicipale du centre de valorisation des matières résiduelles du Haut-Saint-François et de Sherbrooke (Valoris) déposait ses états financiers le jeudi 27 avril dernier, lors de la séance ordinaire de son conseil d’administration.

En 2022, selon les vérificateurs de la firme Raymond Chabot Grant Thornton, les revenus de la Régie sont restés stables à près de 16M$, malgré une baisse de tarification aux municipalités membres, tout en dégageant un excédent de 1,8M$. Ce résultat positif s’obtient entre autres, par l’augmentation d’acheminement des résidus issus des activités de construction, rénovation et démolition (CRD) provenant des écocentres et d’entrepreneurs privés. L’excédent de 1,8M$ de la Régie a été affecté à des aménagements du site, à la construction de la cellule 7 du lieu d’enfouissement technique (LET) et au service de la dette. D’ailleurs, Valoris a remboursé des investissements de l’ordre de 4M$.

Valoris a également sorti son épingle du jeu dans ses opérations, malgré une économie au ralenti, l’inflation grandissante et l’explosion des coûts des matériaux. La signature d’une première convention collective chez Valoris a permis la bonification des conditions de travail de ses employés, en plus de permettre l’ajout de nouvelles ressources au sein de l’équipe, une demande du conseil d’administration, en raison de l’imposante charge de travail.

Depuis la fin de 2019, la direction a démontré de la rigueur dans sa planification financière, mais restera vigilante pour continuer à remplir ses obligations financières futures et atteindre ses objectifs. Afin de gérer sa dette de manière responsable, Valoris continuera de planifier ses finances stratégiquement, en mettant de l’argent de côté pour ses obligations financières futures et ainsi éviter d’augmenter le fardeau financier sur les contribuables des deux propriétaires.

« Ce fut un travail rigoureux de l’équipe de Valoris et du conseil d’administration. Ensemble, nous mettons beaucoup d’efforts pour mettre en œuvre la mission de Valoris. L’équipe saisit toutes les occasions qui se présentent pour le développement de nouveaux partenariats, afin de nous permettre d’arriver à un résultat
positif au terme de l’exercice financier 2022, » a expliqué Christelle Lefèvre, présidente de Valoris.

Tout aussi positivement, le vice-président, Robert Roy, souligne la direction enviable que poursuit Valoris. « Tranquillement, on réussit à se défaire du passé pour regarder en avant. Il faut ajuster notre discours et cesser de croire que prendre soin de l’environnement ne coûte rien. Ça demeure un enjeu collectif où chacun peut contribuer en observant ses façons de consommer et en triant ses déchets à la source, parce que moins nous enfouissons, plus longtemps notre site sera utilisé, moins d’argent il nous coûtera. Nous serons tous gagnants ».

-30-

Voici les dernières nouvelles de Valoris

La tradition se poursuit chez Valoris. Janvier annonce un changement de présidence

25 janvier 2024